POURSUIVRE LE MAGAZINE
Mars – Mai 2019

Éditorial

L’actualité nationale particulièrement agitée actuellement nous interpelle, notamment quant à la place que le Mouvement Poursuivre doit, ou non, occuper au sein du grand débat national lancé dans la foulée du mouvement de contestation dit des « gilets jaunes ».

Plusieurs groupes locaux ont entamé en leur sein ou avec d’autres partenaires des échanges à propos, notamment, des sujets abordés dans le questionnaire national.

La question posée par certains est de savoir si Poursuivre doit contribuer en tant que Mouvement à ce débat.

Elle interroge en fait sur ce qui est pour ses membres la finalité de Poursuivre.

Pour les uns, le Mouvement doit être un acteur qui prend place au sein de la société, fort des valeurs communes qui animent et réunissent ses membres et qui doit tenter d’influer, comme d’autres, sur son évolution en prenant position sur les questions sociétales qui engagent l’avenir.

D’autres, au contraire, considèrent qu’il est avant tout un lieu de réflexion et de partage d’expériences, permettant à chacun de ses membres de cheminer et de se ressourcer face aux multiples questions que leur posent à la fois leur vie personnelle et l’évolution du monde.
Il n’a alors aucunement vocation à jouer un rôle sur le plan politique, au sens étymologique du terme.

Pourrions-nous esquisser une synthèse de ces deux points de vue ?

En adhérant au Mouvement, chacun d’entre nous y trouve un creuset où partager ses interrogations en toute confiance, fort des valeurs communes qui animent ses membres, et qui l’aide ainsi à approfondir sa compréhension des problèmes et du monde qui nous entoure.

Ce qui lui permet d’alimenter et enrichir son engagement personnel dans la société, à mesure de ses possibilités.

En se prévalant alors de son appartenance à Poursuivre, il contribue à la diffusion au sein de la société des idées et des positions éthiques qui nous animent.

Le partenariat avec le Pacte Civique, dont Poursuivre a été il y a quelques années un des membres fondateurs et au sein duquel plusieurs groupes locaux ont tissé des liens, relève d’une démarche similaire.

Jean-Pierre IGOT

Président

Vie institutionnelle

Traduire à ses membres ce qu’est la vie institutionnelle du Mouvement Poursuivre ne se réduit pas à afficher un organigramme ou à diffuser des comptes rendus de réunions.

Connaître les personnes qui incarnent les fonctions assumées ainsi que les projets qu’elles souhaitent développer, informer sur les actions en cours ou les évolutions qui se profilent, partager des réflexions… c’est l’ambition de cette rubrique dont les développements seront accessibles, progressivement, dans le menu de l’espace adhérents.

Dans ce premier numéro 2019 du magazine interne :

La Com., le Web et le Bulletin : les dernières nouvelles

Dans le dernier magazine nous vous faisions part des évolutions intervenues dans la composition, l’organisation et la répartition des fonctions au sein de l’équipe de communication. Aujourd’hui, après 6 mois de fonctionnement du nouveau CA et à 6 mois de la tenue de la prochaine Assemblée Représentative l’ouvrage est remis sur le métier. Les informations communiquées concernent à la fois une période de transition et dessinent de nouvelles perspectives pour les mois à venir.

Une organisation repensée pour la communication

Une nouvelle équipe de webmestres

Le nouveau Bulletin : Encore un peu de patience

Catherine BACHELLIER, Vice-Présidente en charge des activités générales, se livre.

L’équipe ADR se met en route

Séminaire du CA

Après Besançon, Lille st Strasbourg, les membres du conseil d’Administration se réuniront les 9, 10 et 11 Avril prochains en Séminaire à Bordeaux.

Ce sera l’occasion pour eux de rencontrer les membres bordelais du Mouvement Poursuivre, lors d’une soirée commune.

Bientôt un cinquantenaire

Poursuivre aura 50 ans en 2022 !!! Un événement qui se fête et l’occasion pour tous de revenir sur les étapes importantes de la vie du Mouvement.

Une réflexion est d’ores et déjà en cours concernant l’organisation des festivités.

A suivre donc…

</article >

Vie du mouvement

En mars

Du 17 mars au 22 mars
Les Filières du futur
Vivre, rêver, créer en Côtes d’Armor

Du 25 mars au 2 avril
Le 2e voyage en Espagne sur les traces d’Al Andalus pour lequel il reste quelques places

Tolède

En mai

Du 13 au 17 mai à St Jacut de la Mer, session spiritualité
« A la recherche d’une spiritualité pour notre temps »

Cette session a pour objectif de permettre à chacun d’enrichir sa spiritualité à l’aide d’un cheminement personnel qui peut être autre qu’une religion.

Si la spiritualité a dans nos pays pendant longtemps été l’apanage de la religion chrétienne, la découverte d’autres spiritualités, religieuses ou a-religieuses, voire athées, nourrit aujourd’hui la quête de nombreuses personnes en recherche spirituelle ainsi que la recherche de théologiens.

Ce sujet extrêmement vaste et foisonnant peut donner lieu à des interprétations diverses et opposées. Cette session se voudra une première approche d’une recherche personnelle dans le maquis proposé ; à chacun de cheminer en toute liberté, sans réponse imposée, sans ligne préétablie.

Les participants assisteront à des conférences suivies de réunions d’appropriation en petits groupes le matin. Ils pourront poser des questions aux conférenciers, échanger et partager lors de rencontres au cours des soirées. Les après-midis seront consacrés à des ateliers permettant d’expérimenter des chemins de spiritualité de façon concrète.

En juin

Le 18 juin à Paris : Prochaine Assemblée Représentative

En septembre

Les JEM 19

Le groupe de préparation des JEM 19 y travaille activement.
Ces journées qui ont pour thème : « L’art un élan vers l’autre »
auront pour cadre Les « Jardins d’Anjou » à la Pommeraye.

Ça bouge dans les groupes

Pleins feux sur Lille

La région pour horizon

Après Lyon et Strasbourg, voici Lille et tout le dynamisme de cette belle région Escaut.
Lille et son groupe local fort d’une centaine de Poursuivants attachés aux valeurs de notre mouvement mais aussi d’une curiosité insatiable pour le monde en marche.

Leur horizon ne se borne pas à la métropole lilloise. Ils englobent Bruxelles, Louvain-la-Neuve, Reims. Des actions communes renforcent leurs liens : Journées Régionales d’Etudes, échanges entre ateliers très sollicités par l’actualité -les migrants, les gilets jaunes- partage d’informations entre équipes d’animation locale.

De très nombreuses visites de lieux dédiés aux préoccupations de notre société permettent aux Poursuivants de suivre les évolutions de notre temps : gestion des déchets, transition sociale et énergétique, retour à l’emploi, économie sociale et solidaire, entre autres.

On ne s’étonnera pas que ces « gens du Nord » aient noué tant de partenariats avec des institutions, des associations locales, régionales ou nationales donnant du souffle et de l’efficacité à de multiples engagements citoyens de proximité par le biais du réseau Assemblage des Hauts-de-France.

Les « gens du Nord », souvent maltraités par l’Histoire, savent que la force de vie réside à la fois dans la réflexion et dans l’action.

A Nantes

La crise en Occident vue par Paul Thibaud, philosophe

« La crise en Occident atteint le politique comme le religieux. S’agit-il d’une sortie de la religion ou d’une fausse route de la modernité politique ? Y a-t-il un avenir, et lequel ? »

A ces grandes questions, Paul Thibaud, ancien directeur d’Esprit, a tenté de répondre au cours d’une journée d’études à Nantes le 13 décembre 2018.

Catherine Bachellier en a fait le compte-rendu et en donne sa propre interprétation.

A Annecy

ou le groupe se mesure au grand débat

Annecy a été le premier groupe à faire part de son intention de se mobiliser afin d’engager une réflexion de groupe et d’apporter sa contribution au grand débat national.

Les Poursuivants qui ont participé à cette rencontre nous font partager leur démarche et les résultats de leur réflexion qu’ils ont également fait paraître sur le site du grand débat.

A Bruxelles

Pour en savoir plus consulter le N°6 de l’INFO-LETTRE du groupe

Et ailleurs

Les élections européennes

L’enjeu des prochaines élections européennes ne peut nous laisser indifférents. Les grandes valeurs du Traité de Rome sont déniées par un grand nombre d’états. Les disparités entre les 28 nations sont de plus en plus visibles, les relations sont de plus en plus tendues.

Et pourtant, peut-on imaginer revenir à l’Europe géographique dans laquelle les frontières sont le plus souvent sources de conflit ? Peut-on effacer 61 ans de vie commune qui a amené la paix et la prospérité économique pour la plupart d’entre nous ?

L’Union européenne est notre avenir. C’est parce que nous en sommes persuadés que plusieurs groupes locaux étudient le sujet, depuis plus ou moins longtemps, sous différents angles : Annecy, Bruxelles, Clermont-Ferrand, Hautes Alpes, Metz, Paris-Est, Toulouse ont ouvert des chantiers conséquents, comme vous le constaterez en ouvrant le site de Lyon, dont l’atelier Démocratie approfondit le thème depuis 2016.

(Dans l’accès privé, suivre les rubriques suivantes à partir du menu : Groupes Poursuivre -> Groupes locaux -> Lyon -> Ateliers -> Démocratie)

Paroles de Poursuivants

Vivre son âge : Le temps de la vieillesse

Bernard de Peufeilhoux, du groupe de Toulouse, psychothérapeute, a assuré pendant plus de trente ans de nombreuses formations auprès des personnels de santé dans les hôpitaux, les maisons de long séjour et les maisons de retraite. Il est particulièrement intervenu dans la gestion de l’agressivité, l’accompagnement des personnes en fin de vie, l’accompagnement des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer et dans les soins de confort par le toucher-massage.

Il est l’auteur de quatre ouvrages : « Mais il y a le corps ! » ; « Mon corps, Terre de tendresse » ; « Ecoute-moi vieillir » ; « Au Pays de la Résonance ».
Il nous livre une méditation sur la vieillesse, une période de la vie où nous avons à « nous réinventer ».

Lire, voir et écouter

« Suzanne »

par Frédéric Pommier

Frédéric Pommier, journaliste à France-Inter, parle avec une grande tendresse de sa grand mère, Suzanne, âgée de quatre-vingt-quinze ans, qui vient de faire une chute et se retrouve dans un établissement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD).

Emmanuel MOUNIER

Un documentaire à revoir !

Ce documentaire, intitulé « Refaire la Renaissance » et diffusé par la chaîne KTO, présente les grandes lignes de la vie et de l’oeuvre d’Emmanuel Mounier, en restant extrêmement discret sur les difficultés que celui-ci rencontra avec l’institution Eglise d’alors.

LES METAUX RARES : Des énergies renouvelables pas si propres qu’on veut le croire

François-Xavier de Montard, de Clermont-Ferrand, propose la lecture d’un ouvrage qui l’a particulièrement touché : « La guerre des métaux rares ; la face cachée de la transition énergétique et numérique » de Guillaume Piton. Un thème qui ne peut laisser insensible.

Une fille dans la jungle

D’Ethiopie à la jungle de Calais des vies en morceaux, des destins dramatiques, des bribes d’humanités qui révèlent le pire et parfois du bonheur.

</p >