Poursuivre ce sont des valeurs, une démarche

4 chemins inspirés d'une pensée humaniste
Se tenir à jourSe tenir à jour

Dans la lucidité

Être présent au monde

Chercher le sensChercher le sens

Dans l'ouverture

Avec une vision loin du prêt à penser

Etre utileEtre utile

Dans la générosité

Participer à la construction d’un monde plus solidaire

Vivre son âgeVivire son âge

Dans la sérénité

Affronter avec réalisme les évolutions, les ruptures, les crises…

Le MAGAZINE de POURSUIVRE

Mai-Juin 2018

Mai 68 cliquer sur les pavés ou bien cliquer ici 

                                 Le billet du mois

                                       Des fractures en cascade 

Tout bêtement, çà commence par une glissade. Une mauvaise glissade sur le chemin des Douaniers près de Saint-Malo. Il suffit d’achopper sur une pierre, d’une cheville fragile, d’un instant de déséquilibre et c’est la chute. Il n’a pas fallu moins de six sapeurs-pompiers pour tirer l’amie Chantal d’une méchante dégringolade au fond des rochers. Bilan : fracture de la malléole, du tibia et contusions multiples. Un été entre parenthèses en perspective…

Ces derniers mois, nous avons tous eu à affronter plus ou moins sereinement notre lot de glissades, dégringolades, déglingues et fractures en tous genres au point d’y perdre parfois notre boussole !

Pourquoi toutes ces fractures en cascade ? L’avenir nous le dira, peut-être.

Chaque jour ou presque les médias jettent en pâture au pauvre peuple que nous sommes une nouvelle brassée d’informations toutes plus apocalyptiques les unes que les autres : l’imbroglio de Notre-Dame-des-Landes, toujours en suspens, toujours susceptible de tourner à la catastrophe pour l’un ou l’autre camp, où zadistes et forces de l’ordre risquent à tout moment de s’entre déchirer ; l’interminable grève nouvelle formule des cheminots qui nous oblige à la créativité et à la débrouille solidaire ; le saccage de certaines facs par des bandes de jeunes souvent peu familiers des lieux obligeant les vrais étudiants perturbés à s’exiler pour passer leurs examens ; la dénonciation par l’imprévisible Donald Trump du traité de Vienne concernant le nucléaire iranien, mettant ainsi à nouveau l’équilibre mondial en jeu ; les dizaines de morts, encore et toujours, à la frontière de Gaza sous les balles de l’armée israélienne ; l’actualité politique italienne, en proie à un chaos ébranlant profondément et durablement la vie quotidienne de ce pays si proche du nôtre.

Deux fractures sociétales, positives celles-là, nous mettent un peu de baume au cœur : le beau courage des Irlandais qui ont voté à plus de 65% pour l’interruption volontaire de grossesse, certains Irlandais n’hésitant pas à venir d’Australie pour voter alors qu’ils ne pouvaient pas le faire par correspondance ; et, pour finir en beauté, le mariage si transgressif du prince Harry et de Meghan, jeune américaine noire et divorcée… Deux milliards de téléspectateurs ont oublié quelques heures les duretés de leurs existences par la grâce de ce conte de fées des temps nouveaux !

N’empêche. Face à tant de bouleversements dont nous ne pouvons mesurer les conséquences et qui nous atteignent dans notre intimité et nos valeurs, cultivons l’art de la patience, ce cadeau de nos années accumulées !

Le Comité éditorial

Temps fort du Mouvement

Sète, une session pour grandir … 

Les participants à la session « Cheminement en humanité » qui s’est tenue à Sète du 14 au 18 mai sont repartis chez eux plus « grands » qu’à leur arrivée.

C’est du moins le sentiment général exprimé à l’issue de ces journées dont le thème était « l’affirmation de soi » proposé par Danièle Dupin et son association ARP-PHILO.

Découvrir ce qu’est la philosophie au quotidien selon une méthode permettant de développer une pensée créative, une critique à l’écoute de l’autre, de grandir en humanité : tel était l’objectif de cette session fort appréciée par l’ensemble des participants

 

Retour des Filières du Futur à Caen

Ce séjour a été absolument passionnant grâce au programme proposé et à la grande qualité de tous les intervenants. J’en reviens avec une image très complète de la région Normandie…pour prolonger

*

Ca s’est passé à Besançon

Homme réparé, homme augmenté, la mort de la mort ?

Réflexions sur le transhumanisme

Journée d’étude du groupe de Besançon

L’humanité peut-elle accéder à une forme de post-humanité grâce aux nouvelles technologies de l’information et du vivant ? En quoi cet « homme augmenté » que nous promettent des courants comme le transhumanisme relève-t-il de la pleine humanité ou au contraire de la post-humanité ?

 pour prolonger

 

Se préparer au voyage

Voyage en Espagne . A la découverte d’Al Andalus

 

A l’automne, un voyage emmènera un groupe de Poursuivants découvrir « nos orients et nos méditerranées,

  un chemin   vers soi, vers l’autre et vers le monde… ».

  Hassan Aslafy, l’un des accompagnateurs, présente le sens de ce   voyage.

      pour prolonger

L’Europe à petits pas …

…mais avec constance, l’Europe avance et Poursuivre lui emboite le pas

Une adhérente de Strasbourg, personnellement touchée par un problème familial de perte d’autonomie liée à la maladie d’Alzheimer, , a créé une association qui cherche les moyens de « Vivre et habiter ensemble à tout âge, même en situation de fragilité » en développant des solutions combinant l’habitat, le soin et le lien social pour faire face à la vulnérabilité liée à l’âge et à la précarité. Ce projet a rencontré l’un des objectifs du programme européen INTERREG qui vise à « réduire les disparités entre les régions d’Europe, à travers des projets communs et une coopération fructueuse des deux côtés d’une même frontière ».   pour en savoir plus

*

Lu pour vous

 » Kiffe kiffe demain « 

Photo Jean-Louis Saiz

de Faïza Guène

Voilà le genre de livre qui réconcilie avec la terre entière, qui donne la pêche et des étoiles dans les yeux… Comme à Faïza Guène, son auteur ; une gamine de banlieue âgée de 19 ans au moment où elle a écrit ce premier roman, en 2004. On l’a surnommée « la Sagan des banlieues » ; elle a vendu 400 000 exemplaires de ce récit presque autobiographique écrit dans un style très personnel et traduit en vingt-six langues auquel ont succédé d’autres livres et de nombreux films.

C’est l’histoire de Doria, une beurette de 15 ans qui vit seule avec sa mère, femme de ménage et analphabète dans une cité de Livry-Gargan. Faïza Guène donne une vision inhabituelle de la banlieue, drôle, jamais négative, pleine d’humanité et d’humour. Un roman porté par l’espoir de « kiffer » demain plutôt que de se dire que ce sera « kif kif demain ».

« Ceux qui espèrent ont toujours une longueur d’avance » : le secret de la vie.

Fayard – Livre de poche ; 189 pages, 5,30 euros.

Annette (Toulouse)

*

La France à découvrir autrement 

Au rythme de nos rivières, à pied, à cheval ou à vélo …, il y a mille et une manières de redécouvrir nos régions…

Le grand Est par exemple plutôt méconnu dans sa traversée du nord au sud

Découvrez-le à travers un petit guide qui vient à point comme une invitation à musarder tranquillement le long de la Moselle et de la Saône, à se retrouver pour un pique-nique en famille dans un lieu inattendu, à se donner rendez-vous entre amis pour une visite inédite ou pourquoi pas partir en voyage de noces !

Guide (cliquer ici) :« L’Echappée bleue », Moselle-Saône à vélo    

128 pages, 18, 5€ /Chamina Edition

pour en savoir plus

 

Les temps forts de l'année 2018

Calendrier des projets généraux 2018
18
Mar
Gratuit
14
May

Session "cheminement en humanité"

Sète du 14 au 18 mai

« Affirmation de soi »

Gratuit
19
Jun
Gratuit
24
Sep
Gratuit
06
Oct

Journée d'Etude Régionales

Du 6 au 17 octobre

Île de France :

Gratuit