Poursuivre ce sont des valeurs, une démarche

4 chemins inspirés d'une pensée humaniste
Se tenir à jourSe tenir à jour

Dans la lucidité

Être présent au monde

Chercher le sensChercher le sens

Dans l'ouverture

Avec une vision loin du prêt à penser

Etre utileEtre utile

Dans la générosité

Participer à la construction d’un monde plus solidaire

Vivre son âgeVivire son âge

Dans la sérénité

Affronter avec réalisme les évolutions, les ruptures, les crises…

Le MAGAZINE de POURSUIVRE

Juillet-septembre 2018

 

                                                                                                                          

                       

                 Le billet du mois

                      « …et en même temps… » 

 

 

 

Souvenons-nous. Il n’est pas si lointain le temps où nous partions en vacances, le cœur joyeux et l’âme légère, dans des voitures sans ceintures de sécurité ni clim, sans GPS ni smartphone, avec des pneus qui s’acharnaient à crever sur le moindre caillou de chaussées parfois rustiques. On enchaînait des centaines de kilomètres de routes nationales, on roulait des heures tandis que nos bambins, dépourvus de tablettes et de jeux vidéo, nous menaient la vie rude à l’arrière de la voiture. Ah ! Les belles vacances…

Alors pour les distraire, nous inventions des jeux simples et efficaces : chanter en choeur les Fabulettes d’Anne Sylvestre, compter les voitures par numéros de départements, par marques, par couleurs etc… Le gagnant avait droit à… Ouf ! Ils s’étaient endormis ! Enfin…

Aujourd’hui, foin de ces divertissements simplets ! La réflexion binaire est jetée aux orties, nous abordons le tertiaire. Alors inventons un jeu estival plus dans le ton de l’époque : essayons de compter combien de fois par jour nos oreilles sont heurtées par la nouvelle expression à la mode « macronienne » : « et en même temps ». C’est hallucinant !

A longueur d’ondes, de colonnes de journaux, de conversations, d’émissions télévisées : impossible d’y échapper. Tout est devenu mouvant, instable, en suspens. Nous vivons dans l’intermédiaire, dans l’entre deux, dans le charivari, l’éphémère. Nous mélangeons l’important et le vain, le profond et l’écume. Nous pataugeons dans les vraies et les fake news.

 

 

 

 

 

 

°

C’est un Jardin Extraordinaire …

Pour le visiter,  puis le quitter…cliquer sur l’image

                     

Comment s’y retrouver dans un tel chaos ? Peut-être, puisque le temps béni des vacances nous en accorde la possibilité, en lisant ou relisant quelques livres qui remettront de l’ordre dans nos pensées : « Petite Poucette » de Michel Serres, pour mieux comprendre cette génération mutante qui nous succède ; ou bien « Bilan de faillite » de Régis Debray qui analyse pour son fils de 16 ans ses espoirs déçus mais jamais pessimistes ? « Et en même temps », réfléchissons avec l’anthropologue Maurice Godelier (cliquer ici) qui analyse le déclin des pays occidentaux et la montée en puissance des pays émergents.

Voilà quelques devoirs de vacances en parfaite adéquation avec nos états de fatigue, d’envie de farniente et de mise en dormance temporaire.

Peut-être chanterons-nous avec nos petits-enfants quelques délicieuses Fabulettes, enfouies dans nos mémoires ?

A l’issue de ces vacances réparatrices, nous serons prêts alors pour retrouver « en même temps » nos amis les plus anciens de Poursuivre et accueillir avec joie les nouveaux qui assurent déjà la relève.

Le Comité éditorial

 

 

 

 

 

LES TEMPS FORTS DE LA RENTRÉE

Les journées régionales d’études de POURSUIVRE

Mouvement de réflexion, Poursuivre organise chaque année des journées d’études, regroupant en alternance tout le mouvement, ou toute une région. Sur des thèmes divers, les apports d’intervenants extérieurs se conjuguent avec les contributions des adhérents et le partage d’expériences. En 2018, les régions se sont mobilisées. Voici les lieux et les thèmes choisis.

 

 

Journées régionales de l’Escaut

Lille, Reims, Bruxelles, Louvain-la-Neuve

1, 2, 3 octobre 2018 à Ambleteuse

Cette année les journées régionales Escaut proposent une découverte axée sur les problèmes économiques, environnementaux et sociaux du Boulonnais.

Sous le titre « Cap au large » ces journées permettront à plusieurs responsables locaux, armateur de pêche et bénévoles d’aborder les problématiques actuelles de la région : modifications de l’économie, avenir de la pêche, érosion des côtes, énergie éolienne, relations transmanche commerciales et touristiques, flux des migrants…

Le mardi matin un bateau fera visiter aux participants le port et la rade de Boulogne.

 

 

 

Journées régionales du Sud-Est

Hautes-Alpes – Aix en Provence – Marseille

 Le 4 octobre 2018 à Aix-en-Provence

L’Union européenne

– Evolution du projet européen depuis sa création jusqu’à ce jour

– L’Europe de la défense, son évolution, son état actuel, ses actions et adaptations face aux nouvelles menaces

*

 

Journées régionales de l’Île de France

Brie – Boulogne-Billancourt – Essonne – Paris – Versailles

6 et 7 octobre 2018 à Dourdan (Essonne)

Quels citoyens pour quelle démocratie ?

Quelle évolution et quelles expériences ?

 

 

Journées régionales du Grand Est

Besançon – Dijon – Épinal – Haut-Rhin – Metz – Nancy – Strasbourg

9 au 11 octobre 2018 à Besançon

 

Comprendre et vivre la «crise» migratoire

 

Le phénomène migratoire avec son ensemble très complexe de causes et de conséquences démographiques, sociales, économiques et politiques est devenu un problème majeur sur le plan national, européen et international.

Poursuivre nous invite à vivre les yeux ouverts sur le monde dans lequel nous sommes : nous ne pouvons donc pas rester insensibles aux tragédies et aux bouleversements induits par cette crise.

 

 

 

Journées Régionales de l’Ouest

Angers – Bretagne nord – Caen – Le Mans – Nantes – Rennes – Tours

du 15 au 17 octobre 2018 à La Pommeraye – 49620 Mauges sur Loire

Les neurones miroir

 

Les neurones parlent aux neurones

Découverts ces vingt dernières années par le neurologue Giacomo RIZZOLATI, les neurones

miroir viennent bousculer notre vision de nous-mêmes (en tant qu’individus) et de l’humain (en tant qu’espèce).

Est-ce vraiment une découverte révolutionnaire ? Si on apprend en imitant, peut-on apprendre seul ? A quel âge ces neurones se mettent-ils en action ? Les neurones miroir sont-ils les neurones de l’empathie ?

.

 

Se préparer au voyage

 

Voyage en Espagne 

 

A la découverte d’Al Andalus

 

 

 

 

A l’automne, un voyage emmènera un groupe de Poursuivants découvrir « nos orients et nos méditerranées,

  un chemin   vers soi, vers l’autre et vers le monde… ».

  Hassan Aslafy, l’un des accompagnateurs, présente le sens de ce  voyage.

      pour prolonger

 

 

ON EN PARLE !

Les « communs » sont de retour

C’est bien parce que les « communs »  font actuellement l’objet de nombreuses réflexions et de réalisations que le groupe Poursuivre de Toulouse a eu envie d’approfondir les enjeux de ce concept.

Mais de quoi s’agit-il ? Lorsque l’on parle de « communs », il ne s’agit pas de ces « biens communs » que sont l’air, l’eau, les océans… mais de ressources matérielles mais aussi immatérielles (domaine des logiciels) qui sont partagées (et donc mises en commun) et gérées collectivement par une communauté qui en établit les règles et la gouvernance dans le but de préserver et pérenniser cette ressource tout en ayant le droit de l’utiliser.

Pourquoi un retour ? Parce que les « communs » d’avant (par exemple les pâturages, les bois communaux ) ont été discrédités ( on parle de «  la tragédie des communs ») au motif de surexploitation et de mauvaise gestion. Ils réapparaissent aujourd’hui comme moyen de lutte contre une appropriation privée qui envahit tous les secteurs mais aussi parce que ces « communs » instituent de nouvelles formes de partage où la propriété est au service de l’usage.  Pour en savoir plus cliquer ici

.

Lu pour vous

La Communauté

C’est bien connu, en France, le communautarisme n’existe pas. Tous les hommes politiques le certifient, même ceux qui essayent de s’appuyer sur des communautés pour se faire élire.

Raphaëlle Bacqué et Ariane Chemin, grands reporters au Monde, nous racontent cette communauté -qui n’est pas censée exister- dans la ville de Trappes.Et c’est fascinant. Les 330 pages de leur livre se lisent d’un trait, comme un thriller. Tant de choses se jouent des années 60 à nos jours, entre les pôles divergents que sont le terrain de foot, le collège, la mosquée et la mairie…

Qu’est ce qui relie l’humoriste Jamel Debouze, le rappeur La Fouine, le footballeur Nicolas Anelka, l’acteur Omar Sy, les 65 combattants d’une même ville qui ont rejoint Daesh, Benoît Hamon, Bernard Hugo le communiste à l’ancienne, Guy Malandain, proche de Chevènement et Jean-Michel Fourgous, proche de Sarkozy ? Ils viennent tous de Trappes, ou ambitionnent d’y être élu. Et c’est sans parler de tous les héros anonymes : Mikhael et Cassandra avec tous les excès des récents convertis à l’islam, l’islamologue Rachid Benzine, le président du club de foot Mustafa Larbaoui, Jouad Alkhaliki le promoteur de la Grande mosquée, M’hamed Benyamina le boucher sympathisant du GIA algérien, Alain Degois le professeur d’improvisation, et tant d’autres.

Ce livre ne se résume pas, il se dévore et laisse des traces

Guy (Lille)

Raphaëlle Bacqué, Ariane Chemin. – La Communauté. – Albin Michel, 2018

 » Kiffe kiffe demain  »   de Faïza Guène

Photo Jean-Louis Saiz

Voilà le genre de livre qui réconcilie avec la terre entière, qui donne la pêche et des étoiles dans les yeux… Comme à Faïza Guène, son auteur ; une gamine de banlieue âgée de 19 ans au moment où elle a écrit ce premier roman, en 2004. On l’a surnommée « la Sagan des banlieues » ; elle a vendu 400 000 exemplaires de ce récit presque autobiographique écrit dans un style très personnel et traduit en vingt-six langues auquel ont succédé d’autres livres et de nombreux films.

C’est l’histoire de Doria, une beurette de 15 ans qui vit seule avec sa mère, femme de ménage et analphabète dans une cité de Livry-Gargan. Faïza Guène donne une vision inhabituelle de la banlieue, drôle, jamais négative, pleine d’humanité et d’humour. Un roman porté par l’espoir de « kiffer » demain plutôt que de se dire que ce sera « kif kif demain ».

« Ceux qui espèrent ont toujours une longueur d’avance » : le secret de la vie.  Fayard – Livre de poche ; 189 pages, 5,30 euros.      Annette (Toulouse)

.

La France à découvrir autrement 

En passant par la Bretagne, des projets insolites pour l’été

Le Théâtre équestre de Bretagne (au pays de Brocéliande)

Ne ratez pas « Racines vagabondes » le spectacle proposé par le Théâtre équestre de Bretagne « Equus Arte » dont le thème s’inspire directement des recherches de Gauthier Chapelle (vous n’avez pas oublié comment ce scientifique avait su nous faire partager la magie du vivant, c’était à Houffalize l’automne dernier vous vous souvenez ?

Théâtre équestre de Bretagne, Chemin de la Ville Beau 56200 La Chapelle-Gaceline

www.equusarte.com

Le Château du Boschet

édifié au XVIIe à quelques encablures de Rennes, ce château classé Monument historique ne vous laissera pas indifférent. Les Poursuivants de Rennes qui en ont fait leur dernier but de promenade ont été séduits non seulement par la beauté du monument et de ses jardins mais aussi par la passion de ses 3 propriétaires, des artistes/ artisans aux talents multiples qui le restaurent, l’entretiennent , y vivent et le font vivre et raisonner de musiques, théâtre et chants baroques.

Château du Boschet – 35890 Bourg des Comptes             www.chateauduboschet.fr

Et bien entendu          Les Jardins Rocambole 

KODAK Digital Still Camera

Rocambole : ail dit d’Espagne qui porte des bulbilles au dessus de sa tige pouvant servir à sa multiplication (insolite n’est-ce pas ? comme les jardins du même nom !)

Les Jardins Rocambole – La Lande aux Pitois 35150 Corps-Nuds        www.jardinsrocambole.fr

 

Mais encore       La France à vélo

Au rythme de nos rivières, à pied, à cheval ou à vélo …, il y a mille et une manières de redécouvrir nos régions… Le Grand Est, par exemple, plutôt méconnu dans sa traversée du nord au sud. Découvrez-le à travers un petit guide qui vient à point comme une invitation à musarder tranquillement le long de la Moselle et de la Saône, à se retrouver pour un pique-nique en famille dans un lieu inattendu, à se donner rendez-vous entre amis pour une visite inédite ou pourquoi pas partir en voyage de noces !

Guide (cliquer ici) :« L’Echappée bleue », Moselle-Saône à vélo     128 pages, 18, 5€ /Chamina Edition     pour en savoir plus

Les temps forts de l'année 2018

Calendrier des projets généraux 2018
18
Mar
Gratuit
14
May

Session "cheminement en humanité"

Sète du 14 au 18 mai

« Affirmation de soi »

Gratuit
19
Jun
Gratuit
24
Sep
Gratuit
06
Oct

Journée d'Etude Régionales

Du 6 au 17 octobre

Île de France :

Gratuit